Partenariat avec la photographe Anabell Guerrero :  Femmes et Paysages de Palestine

Partenariat avec la photographe Anabell Guerrero : Femmes et Paysages de Palestine

Etude photographique et réalisation artistique : Anabell Guerrero

J’aimerais pouvoir m’approcher du paysage palestinien et explorer les traces d’une mémoire dans l’actualité des luttes qui s’y jouent.

Anabell Guerrero, mai 2019

Le projet « Femmes et paysages de la Palestine » est un projet original d’étude photographique lancé par l’artiste, photographe plasticienne : Anabell Guerrero. L’objectif est d’interroger le lien qu’entretiennent les femmes palestiniennes au paysage, à la terre, au patrimoine naturel, culturel et vivant, mais également à la façon dont elles y sont étroitement associées. L’Observatoire du Patrimoine d’Orient suivra, sur le plan de la recherche, l’étude photographique depuis son élaboration jusqu’à sa mise en oeuvre.

1. Portraits de femmes palestiniennes

Il s’agit de réaliser des portraits en pied de femmes palestiniennes. Prises de face, en cadrages serrés, pour mieux laisser entrevoir les détails des peaux, des tissus et des costumes traditionnels ou pas. Fragments de vie de ces femmes palestiniennes qui luttent pour assurer la survie sur une terre traversée de tensions et de conflits qui durent depuis plus d’un siècle. Elles seront photographiées telles des cariatides. En effet, elles résistent à leur façon, et au quotidien, à l’enfermement territorial dû à l’occupation. Les femmes palestiniennes ont toujours été présentes pour s’exprimer aussi en tant que veuves, mères, grands-mères ; pour prendre part à la résistance culturelle, à travers les arts, la poésie, la danse, l’éducation ; pour perpétuer les richesses traditionnelles et patrimoniales…. Indépendamment de leur âge, de leur confession religieuse ou de leur origine sociale, elles n’ont eu de cesse de se mobiliser pour prendre leur place, en tant qu’actrices à part entière, dans la lutte de tout un peuple pour ne pas disparaître. Il faut préciser que leur action doit être perçue dans le contexte des périodes concernées, et que souvent elle a également été confrontée à des difficultés et des obstacles dus à la condition féminine.

2. Paysage-territoires

Habités, les paysages portent les traces de l’humanité. Le paysage garde la mémoire du temps, il est un paysage histoire. Les marques subies résistent au temps, elles sont en devenir, vivantes tout en subissant de multiples transformations. L’idée est donc d’approcher le territoire palestinien, au sens le plus large, dans sa spécificité géographique et culturelle au travers de lieux symboliques comme Jérusalem, Naplouse, Immatine, Bethléem, Al Khalil, Jéricho, Haïfa, Jaffa, Acre, Nazareth afin de capter la manière dont le paysage est investi et transformé par la confrontation quotidienne, dans une terre historiquement tissée de différences.

Objectifs

  • Permettre un document d’archive et de mémoire
  • Valoriser un patrimoine en péril
  • Associer les femmes à ce travail de valorisation de la mémoire et de l’identité

Pour aller plus loin :

http://anabellguerrero.com/fr/accueil.html

Leave a Reply

Your email address will not be published.

fr_FRFrench
fr_FRFrench