Les Monuments de Nubie, une empreinte de l’histoire des pharaons en Égypte

Les Monuments de Nubie, une empreinte de l’histoire des pharaons en Égypte

Le 21/01/2019 par Ilham Younes

Royaume indépendant, pendant la période de l’antiquité, l’ancienne Nubie est aujourd’hui une région du nord du Soudan et du sud de l’Égypte longeant le Nil. Cette zone archéologique d’une immense richesse pour le patrimoine de l’humanité porte l’empreinte de l’histoire des pharaons en Égypte.

La région comprend en son sein des sites d’une valeur universelle exceptionnelle vieux de 3000 ans tels que les temples de Ramsès II à Abou Simbel ou encore le sanctuaire d’Isis à Philae. En 1959, les gouvernements égyptiens et soudanais font appel à l’UNESCO pour sauver les monuments inestimables de la région voués à l ‘immersion définitive sous les eaux suite à la construction du barrage d’Assouan à partir de 1960. Face à une situation d’extrême urgence mettant en péril un patrimoine exceptionnel, la communauté internationale se mobilise avec le concours de l’UNESCO. En vingt ans et grâce au soutien d’experts internationaux, 22 édifices situés sur la zone inondable ont été démontés, démantelés et déplacés vers un autre site.

Cette mobilisation exceptionnelle a inspiré la mise en place de la Convention de l’UNESCO de 1972 sur la protection du patrimoine mondial culturel et naturel. En 1979, les monuments de Nubie, d’Abou Simbel à Philae, ont rejoint la liste du patrimoine mondial de l’UNESCO.


Pour aller plus loin :

http://whc.unesco.org/fr/list/88

fr_FRFrench