Les Souks d’Alep, un patrimoine vivant en péril

Les Souks d’Alep, un patrimoine vivant en péril

Depuis des décennies, les souks d’Alep représentent une composante essentielle de l’activité économique, culturelle et sociale de la Vieille ville d’Alep, inscrite au patrimoine mondial de l’UNESCO depuis 1986. Ils témoignent de l’importance de la ville en tant que carrefour culturel et marchand et ce depuis le deuxième millénaire avant J-C.

Rendus célèbres par les traditionnelles échoppes de soies, épices, savons et autres produits locaux, les Souks d’Alep, pour la plupart fondés au XIVème siècle, font partie intégrante du patrimoine vivant syrien. Lieu de rencontres, d’échanges et de partage, ils constituent, depuis l’existence de la ville, un véritable espace de sociabilité contribuant ainsi à maintenir un lien social fort entre communautés et générations.

En 2013, la Vieille ville d’Alep et ses souks ont été placés sur la liste du patrimoine en péril (2013). En effet, depuis le début du conflit syrien, les souks ont été lourdement endommagés, pour certains entièrement détruits par les incendies.


Pour aller plus loin :

https://whc.unesco.org/fr/list/21/

fr_FRFrench
fr_FRFrench