Un tour des traditions de Noël en Orient…

Un tour des traditions de Noël en Orient…

Le 19/12/2019 par Victoire Haya Daher

Bethlehem Palestine – January 2010

La période de Noël, un temps de bonheur, et de traditions très significatives et appréciées, surtout en Orient. Rappelez-vous où tout a commencé ?

Bethléem, lieu de naissance de Jésus-Christ, ainsi que l’épicentre saint du christianisme. Pendant les fêtes de fin d’année, des milliers de personnes, résidents, touristes et pèlerins vont partager les festivités à Bethléem, en Palestine.

Au total, en Orient, trois veillées de noël sont célébrées. Le 24 décembre pour les protestants et les catholiques, le 6 janvier pour les orthodoxes grecs et le 17 janvier pour les Arméniens.

L’esprit de Noël est très répandu en Orient notamment au Liban. Les maisons sont décorées, les rues et les centres commerciaux sont illuminés, les arbres et les crèches, symboles de Noël sont implantés partout y compris dans les quartiers musulmans. Au pays du cèdre, une tradition perdure. Elle consiste à planter des pois chiches ou des grains de blé dans du coton trempé le 4 décembre (Eid el-Burbara). Lorsque les pousses ont grandi, il suffit de les placer sous le sapin de Noël. Cela représente la naissance de Jésus-Christ.

En Irak, le jour de Noël est un jour férié depuis 2008. Les Irakiens célèbrent Noël d’une manière plus intimiste, dans le cadre de la sphère privée. Une coutume irakienne unique consiste à allumer un feu d’épines séchées après la lecture de l’histoire de la Nativité, généralement par un enfant. Selon cette tradition, le feu de forêt prédirait l’avenir de l’année à venir.

La plupart des Égyptiens, quant à eux, célèbrent le jour de Noël non pas le 25 décembre, mais le 7 janvier, selon l’église copte (orthodoxe). La veille de Noël est un moment de communion familiale à l’église ou à la maison.  Un repas traditionnel de Noël est servi le « Fata », lequel se compose de pain, de riz, d’ail et de viande bouillie. Le matin de Noël, les chrétiens d’Egypte saisissent l’occasion de visiter amis et voisins en leur offrant le traditionnel biscuit « kaak ».

Les traditions et festivités de Noël sont en elles-mêmes, une réflexion de la culture riche et remarquable de l’Orient arabe.

fr_FRFrench
fr_FRFrench